CENTRES VISUELS

Un centre visuel peut comprendre une partie dédiée aux examens de la vue ainsi qu’une autre dédiée au commerce de détail où des services spécialisés peuvent avoir lieu. Par exemple, un local peut permettre aux clients d’essayer leurs lentilles de contact. Ce local fonctionne ainsi comme une zone de traitement plutôt que comme une zone de vente au détail. Les opticiens en Alberta et en Colombie-Britannique fournissent des services de réfraction automatisés dans le cadre de leur champ d’application prévu par la loi. Ces services sont normalement fournis dans des salles dotées d’équipements spécialisés similaires au local pour l’essai des lentilles de contact.

Lorsqu’un opticien travaille dans une clinique opérant les yeux au laser, il peut proposer des lunettes et, avec la formation, l’expérience et le mentorat du chirurgien, il peut assumer d’autres tâches relatives aux évaluations pré- et postopératoires.

Les opticiens peuvent également travailler dans des cliniques ophtalmologiques et procéder aux préexamens tels que le test de réfraction et la tonométrie. Au Canada, la plupart des cliniques ophtalmologiques ne distribuent pas de lunettes, mais certains peuvent offrir des lentilles de contact et ce service peut être effectué par un opticien spécialisé dans l’ajustement de lentilles de contact.

Les opticiens effectuent également des tâches reliées aux ordonnances dans les centres visuels. Tout comme les autres environnements commerciaux, ils doivent aussi assumer les tâches reliées à la vente au détail, à la différence qu’elles relèvent du domaine de l’optométrie.

GESTION DU CENTRE ET DU COMMERCE

Les opticiens qui souhaitent une croissance professionnelle et qui ont de bonnes compétences en organisation et en communication peuvent avoir la possibilité de postuler à des postes de gestion ou d’administration dans des centres visuels ou des commerces de détail spécialisés en optométrie.

TAUX HORAIRE D’OPTICIEN (CANADA)

Propriétaire d’un centre visuel

CE QUE LES OPTICIENS FONT DANS LEUR PRATIQUE COURANTE

Antécédents du patient

Les antécédents d’un patient englobent toutes les informations personnelles, de santé générale , de santé optique et de style de vie pertinentes qu’un opticien doit recueillir afin d’avoir un dossier complet pour mieux servir son patient. Les opticiens utilisent les informations recueillies pour faire des recommandations sur des options telles que les montures, les lentilles et les revêtements, sans oublier les lentilles de contact. La tenue de dossiers, incluant un historique complet pour chaque patient, fait partie des tâches importantes d’un opticien.

Trouver les bons produits

Il n’y a pas de produit unique répondant aux besoins des patients. Les opticiens ont le devoir de se tenir informés et de parfaire leurs connaissances des technologies actuelles et émergentes. À partir de ces notions, ils doivent trouver des solutions adaptées pour offrir la meilleure vision à chacun de leur patient.

Mesure et commande

Des mesures précises sont essentielles pour s’assurer qu’un patient obtienne le meilleur résultat visuel de ses lunettes, lentilles de contact ou aides visuelles. L’opticien a donc la responsabilité de mesurer avec précision. Les mesures doivent ensuite être soigneusement documentées pour être communiquées à toute personne impliquée dans le processus de finition, que ce soit un technicien de laboratoire ou autre opticien.

Contrôle et vérification

Une fois la commande terminée, les opticiens doivent également vérifier l’exactitude du produit fini avant de le présenter au patient. En utilisant des normes professionnelles, également appelées tolérances, l’opticien s’assurera que chaque aspect du produit final correspond à la commande d’origine.

Ajustement et vente

Lorsque la commande de lunettes, ou de lentilles de contact, a été vérifiée pour l’exactitude, l’opticien peut effectuer l’ajustement final et remettre le ou les produits au patient.

Dans le cas des lunettes, l’opticien doit:

  • Évaluer quels ajustements doivent être apportés à la monture afin que les lunettes reposent fermement et confortablement sur le visage du patient;
  • Effectuer les ajustements nécessaires à l’aide de ses outils, soit: tournevis, pinces, râpes et dispositifs de chauffage de montures;
  • Vérifier que le patient obtient l’acuité visuelle attendue avec les nouvelles lunettes;
  • Informer le patient des attentes visuelles et des limites de ses nouvelles lunettes;
  • Expliquer au patient l’entretien des nouvelles lunettes.

La procédure pour distribuer les lentilles de contact varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’historique du patient et le style des lentilles de contact. Pour plus d’information sur les lentilles de contact, allez à la section ci-dessous intitulée «Lentilles de contact».

Lentilles de contact

Lors du premier rendez-vous avec un patient désirant porter des lentilles de contact, il est important de faire un historique détaillé du patient et de discuter de ses attentes. L’opticien effectuera également des évaluations telles qu’une étude biomicroscopique de la surface cornéenne, du volume de larmes et du taux de clignements pour évaluer si le patient est apte à porter des lentilles de contact. Si le patient est un bon candidat, alors l’opticien prendra une série de mesures nécessaires pour que les lentilles de contact s’adaptent bien.

À partir de ces mesures et de ces évaluations, l’opticien sélectionnera une lentille de contact d’essai qui, en théorie, répond aux exigences du patient. Après une courte période d’adaptation, l’opticien évaluera le mouvement des lentilles, l’acuité visuelle et le confort du patient. L’opticien peut avoir à effectuer une série d’ajustements d’essai lors du premier rendez-vous, ou sur plusieurs rendez-vous de suivi afin de trouver les meilleures lentilles de contact pour chaque patient.

Une fois que l’opticien a trouvé les meilleures lentilles de contact pour le patient, les lentilles de contact peuvent être commandées, vérifiées et remises au patient.

Lorsque les lentilles de contact sont remises au patient, il est important que l’opticien s’assure que le patient:

  • A été formé pour insérer et retirer les lentilles de contact;
  • Comprend comment prendre soin des lentilles de contact;
  • A les accessoires nécessaires pour les contacts (y compris un boîtier, des solutions de nettoyage, etc.);
  • Sait quand prendre rendez-vous de suivi avec son opticien.

Basse vision

Si les lunettes ou les lentilles de contact ne suffisent pas, les opticiens peuvent vous aider en combinant des aides à la basse vision. Les opticiens autorisés peuvent fournir des aides visuelles aux malvoyants afin de rendre la lecture plus facile et agréable. Des opticiens spécialement formés consulteront les clients malvoyants et choisiront la meilleure combinaison d’aides visuelles pour les limitations spécifiques de cette personne. Les appareils peuvent varier de simples lentilles grossissantes portatives à des systèmes informatisés ou électroniques à la fine pointe.

Pour les opticiens, il s’agit d’une spécialité passionnante et stimulante apportant une grande satisfaction à la fois au patient et à l’opticien. Les personnes âgées sont en nombre croissant dans notre population, ce qui en fait un important groupe de patients.

Réfraction

Les opticiens canadiens inscrits en Alberta et en Colombie-Britannique peuvent fournir des services de réfraction automatiques aux patients. La réfraction demeure en dehors du champ de compétences des opticiens des huit autres provinces. Cependant, il est toujours important pour tous les opticiens de comprendre le processus de réfraction.

Actuellement, les opticiens qui le peuvent effectuent des réfractions automatisées dans le but d’évaluer l’acuité visuelle selon les limites et conditions énoncées dans la réglementation des opticiens. Les opticiens ayant cette désignation ont suivi un programme éducatif ainsi que l’examen de certification requis par leur collège de réglementation. Les résultats de l’évaluation peuvent être utilisés par un patient pour acheter des lunettes et/ou des lentilles de contact.

Prévention et contrôle des infections

La prévention et le contrôle des infections font référence à toutes les mesures prises par les opticiens pour empêcher la propagation des microbes et des bactéries dans leurs bureaux. Les patients s’attendent à ce qu’un opticien leur fournisse un environnement sûr et sain, que les produits qu’ils essaient et les surfaces avec lesquelles ils pourraient entrer en contact aient été correctement désinfectés. Il est de la responsabilité des opticiens de vérifier qu’une procédure de prévention et de contrôle des infections soit bien en place et d’y participer activement.

Exigences relatives aux compétences des opticiens canadiens

Si vous voulez de l’information plus précise sur ce que les opticiens canadiens doivent savoir, vous pouvez le trouver dans les compétences nationales produites par NACOR (National Association of Canadian Opticianry Regulators).

Ce document décrit les compétences et les standards que les opticiens nouvellement diplômés devraient avoir pour entrer dans la profession. Il permet également de comprendre les connaissances, les compétences et les capacités nécessaires à la pratique compétente de l’optique au Canada.